• Alexandrite

    Alexandrite - chrysobéryl 

    alexandrite

    Les premiers spécimens ont été mis à jour en Russie, dans l’Oural, dans des mines d’émeraudes situées près de la rivière Tokovaya. Aujourd’hui cette mine est épuisée.  Cette découverte a été faite le 17 avril 1834, date anniversaire des 16 ans du Tsar Alexandre II (1818-1881). En 1842, alors qu’il étudie et rédige une description du minéral, Nils Gustaf Nordenskiöld (1792-1866), minéralogiste et grand voyageur finlandais, nomme cette pierre Alexandrite en hommage au Tsarevitch (nom donné à l'héritier du trône impérial russe) qui fêtait son anniversaire le jour de cette découverte.

    George Frederick Kunz (1856-932), minéralogiste, collectionneur américain et Maître gemmologue de la joaillerie Tiffany & Co. a été fasciné par l'alexandrite. L’atelier du joaillier produit de belles séries d'anneaux et ensembles en platine à la fin du 19e et au début du 20e siècle. 

    L’IMA (International Mineralogical Association) ne reconnait pas l’appellation Alexandrite. Ce minéral, assez rare, est une variété verte de chrysobéryl contenant du chrome et de ce fait est une variété de béryl comme par exemple l’aigue-marine, l’émeraude, l’héliodore ou la morganite.

    L’alexandrite possède une caractéristique optique unique. Sa couleur change en fonction de l’éclairage. En effet, à la lumière du jour la pierre est de couleur verte ou bleu-vert et sous un éclairage artificiel la couleur tourne alors au rouge, parfois violacé ou encore framboise. Le chrome que contient ce minéral est responsable de sa couleur, mais ce n’est pas la cause du changement de couleur. Ce phénomène provient de la composition de la lumière elle-même. En effet, la lumière du jour (solaire) contient des rayonnements bleus alors que la lumière provenant d’un éclairage incandescent contient des rayonnements rouges. Cette forme de pléochroïsme (variation de couleur suivant l’orientation de la pierre) se nomme "effet alexandrite".

    L’alexandrite est un oxyde faisant partie des chrysobéryls, comme dit précédemment. Transparent à translucide (parfois même opaque), sa couleur va du vert émeraude au blanc verdâtre, vert jaunâtre, brun verdâtre, jaune, bleu. Sous une lumière artificielle, rouge violet à rouge framboise. Pour terminer, dans sa forme opaque, cette pierre peut avoir des  inclusions orientées qui lui donneront l’aspect chatoyant "œil de chat".

    Les gisements principaux se trouvent en Russie (d’où proviennent les plus belles pierres), Brésil, Madagascar, Tanzanie, Zimbabwe Myanmar et Sri Lanka. 

    Dureté de Mohs : 8.5

    Les noces d’alexandrite symbolisent 55 ans de mariage.

     

    Purification : Eau, sel, druse de cristal.

    Rechargement : Lumière solaire.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Protège le système cardio-vasculaire et harmonise la circulation sanguine. Le chrome que contient l’alexandrite allège les troubles du pancréas.

    Pierre d’équilibre et de calme, elle nous permet de nous connecter à notre moi véritable et pacifie l’âme. Elle renforce la créativité et favorise l’imagination. 

     

    Macro/oligo-élément(s) : Aluminum.

    Chakra(s) associé(s) : Coeur (4ème) et Couronne (7ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

     

    © 2015 Les Joyaux de Cybele 


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :