• Amétrine

    Amétrine (bolivianite)  
    amétrine
     

    L’amétrine est une pierre récente sur le marché des minéraux. Son extraction n’a commencé que dans les  années 80.

    Selon une légende, c’est au 17ème siècle que ce minéral fut découvert en Bolivie. Un conquistador espagnol nommé Don Luis Felipe de Urriola Goita tomba éperdument amoureux et épousa une princesse de la tribu des Ayoreos nommée Ayorean Anahi. Lors du mariage, Don Luis Felipe reçu en dot une mine de cristal. A la recherche d’or et d’argent, ce conquistador se désintéressa de ce bien. Finalement Don Luis Felipe ne trouvant pas de métaux précieux, projeta de rentrer en Europe. La princesse Anahi, curieuse de découvrir le pays de son époux et si amoureuse de lui voulait bien sûr le suivre. Mais la tribu fut dévastée par la tristesse en apprenant les projets de leur chère princesse. Ne voulant se résoudre à une si pénible séparation, les indigènes décidèrent de la sacrifier et d’enterrer son corps au pied de la montagne. Mortellement blessée, la princesse Anahi passa les dernières minutes de sa vie dans les bras de son mari. Juste avant de rendre son dernier souffle, elle plaça quelque chose dans la main de son bien-aimé et lui ferma la paume. Une fois que la mort eu emporté Anahi, Don Luis Felipe ouvrit sa main et découvrit une magnifique pierre bicolore. Alors il comprit que la pierre représentait le cœur de sa femme, partagé par l’amour pour son peuple et son amour pour lui.

    L’amétrine fut introduite en Europe grâce aux présents que firent les conquistadors à la reine d’Espagne.

    Cette histoire est charmante mais pour clore ce chapitre j’aimerais préciser que les indigènes Ayoreo, ont été décimés par la maladie, la pauvreté et autres maux liés à la conquête. Ils ont perdu la quasi-totalité de leurs territoires et également leur mode de vie traditionnel. La réelle découverte de cette magnifique pierre doit certainement être moins romanesque.

    L’amétrine est un minéral particulier. Il comprend une partie mauve (améthyste) et une partie jaune (citrine). L’étymologie de son nom provient donc de la contraction des noms des deux minéraux dont il est fait. Il est aussi parfois appelée bolivianite. 

    L’amétrine fait partie des quartz c'est pourquoi ce nom n'est pas reconnu par l'IMA (International Mineralogical Association). Les différentes couleurs qui la composent sont le résultat des états d’oxydation du fer ainsi que les températures à laquelle elle a été exposée durant les étapes de sa formation. En effet lors de la création de la terre, des masses de matières dérivaient, fusionnaient et se déplaçaient. Des températures incroyables ainsi que des pressions inimaginables ont permis des amalgames impossibles à réaliser de nos jours mais dont nous observons les sublimes créations aujourd’hui. 

    Transparente, les couleurs de ce minéral vont du jaune au violet sombre en passant par des nuances d’orange et de rose. Cette pierre est principalement utilisée en joaillerie.

    L’amétrine est une pierre rare. Ses gisements se trouvent en Bolivie et au Brésil.

    Malheureusement, depuis quelques années, une production industrielle de quartz bicolore a vu le jour. Des cristaux sont irradiés afin de faire ressortir les couleurs typiques de l’amétrine.

    Dureté de Mohs : 7

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Comme sa sœur l’améthyste, l’amétrine aime la lumière lunaire. Amas de cristal également.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés. 

     

    L’amétrine étant un mélange d’améthyste et de citrine, les propriétés de ces deux pierres sont présentes dans ce cristal.

    L’amétrine élimine les influences stressantes et négatives, apportant bien-être et joie de vivre. Cette pierre accentue le développement spirituel et anime l’esprit. Elle possède également un grand pouvoir d’équilibrage

    Puissant régénérant, l’amétrine dynamise, élimine la fatigue et active le système nerveux. Elle procure un soulagement lors de migraines, ou encore de tensions et maux liés au stress. Pour terminer, ce sublime minéral aide à repousser les douleurs lors problèmes gastriques.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Silicium.

    Chakra(s) associé(s) :  Plexus Solaire (3ème), 3ème Oeil (6ème), Couronne (7ème).

     

    Mise en garde : la lithothérapie ne doit en aucun cas être substitué à un traitement médical prescrit. Il ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © 2014 Les Joyaux de Cybele


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :