• Apophyllite

    Apophyllite

     apophylite verte

    Le nom  de cette pierre viendrait du grec "apophylliso" qui veut dire "il s’écaille". Une autre définition dit que le nom vient des mots grecs "apo" (loin) et "phyllos" (feuille) rappelant que ce minéral s’exfolie. Ces deux explications proviennent apparemment du fait que la pierre, une fois chauffée, se dessèche et des feuillets s’en détachent. Il en est de même lorsqu’elle est mise en contact avec de l’acide ou par frottement.

    L'apophyllite a probablement une histoire récente et a porté divers noms car décrite à plusieurs reprises. Selon le Nouveau Dictionnaire d’Histoire Naturelle, appliquée aux arts, à l’Agriculture, à l’Economie rurale et domestique, à la Médecine, etc, paru en 1916, Sven Rinmann (1729-1792), expert minier suédois, a sans doute découvert ce minéral. Il l’appela alors Zéolite d’Hellesta en référence de la ville ayant porté ce nom, nommée actuellement Hällestad, se trouvant dans le sud-est de la Suède, dans l’ancienne province historique d’Ostrogothie. En 1800, au cours d’un voyage en Suède, José Bonifacio de Andrada e Silva (1763-1838), naturaliste et homme d’état brésilien, fit une description de la pierre qu’il nomma Ichthyophthalme. Martin Heinrich Klaproth (1743-1817), apothicaire et chimiste allemand, repris ce nom un peu plus tard. Abraham Gottlob Werner (1749-1817), minéralogiste et géologue allemand, en fit la traduction dans sa langue en l’appelant Fischaugenstein (pierre œil-de-poisson). En effet, elle dispense de légers reflets nacrés. La dénomination actuelle d’Apophyllite a été faite par l’Abbé René Just Haüy (1743-1822), en 1801, dans son Traité de minéralogie.

    Mais l’apophyllite n’est pas une espèce minéral, c’est un nom générique comprenant 3 espèces différentes : la fluorapophyllite (KF), l’hydroxyapophyllite (KOH) et la natroapophyllite (NaF). C'est pour cette raison que l'IMA (International Mineralogical Association) ne reconnait ces minéraux que sous leurs appellations indiquant leur composition spécifiques (exemple apophyllite-KF pour la fluorapophyllite).  Ce sont toutes des phyllosilicates. La pierre est structuré en lamelles alternée de silicate, de potassium, de calcium, de fluor et d’eau. L’apophyllite est assez commune bien qu’assez peu connue.

    Transparente à translucide, l’apophyllite peut avoir de nombreuses couleurs pastels et nacrées : totalement incolore, blanche, allant du jaune au brun, rouge, violette ou encore verte.

    Cette pierre se forme dans les basaltes (roches volcaniques provenant d’un magma refroidi rapidement) ou encore dans des filons hydrothermaux ou métallifères. Les principaux gisements se trouvent en Inde, en Norvège, en Allemagne et au Canada.

    L’apophyllite est assez peu utilisée car difficile à tailler et fragile.

    Dureté de Mohs : 4 à 5

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Lumière du jour ou amas de cristal. Au vu de sa réaction en présence de chaleur (l’apophyllite pèle en se desséchant), je conseille donc d’éviter le plein soleil.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    En raison de sa teneur en eau, l’apophyllite est un puissant transmetteur d’énergie. Elle facilite la guérison à distance et est donc LA pierre du Reiki. Calmante, anti-stress, elle élimine la négativité. Excellente compagne pour la méditation et la relaxation. Disposée dans son intérieur, elle y apporte joie, paix et amour.

    L’apophyllite agit sur le système respiratoire, notamment en cas d’asthme. Elle favorise la régénération de la peau et des muqueuses. Elle soulage encore les yeux fatigués.

     

    Selon sa couleur, la pierre a des vertus différentes :

    L’apophyllite verte : Elle aide à lâcher prise en nous faisant prendre du recul et permet de passer à la guérison et au pardon en équilibrant les émotions. Elle permet de nous connecter à la Terre-mère et à la nature.

    Grande éliminatrice des toxines, elle renforce les défenses immunitaires. Sa couleur verte apporte de la fraîcheur lors de bouffées de chaleur.

     

    L’apophyllite incolore : Renforce le travail des autres pierres utilisées.

    Ce minéral active la mémoire et stimule l’intellect. 

     

    Macro/oligo-élément(s) : Silicium, calcium, potassium, fluor.

    Chakra(s) associé(s) : Verte : Coeur (4ème). Incolore : 3ème Oeil (6ème), Couronne (7ème)

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © 2014 Les Joyaux de Cybele


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :