• Béryls

    Béryls

    beryls

    Il s’agit là d’une espèce minérale du groupe des silicates. L’émeraude, l’aigue marine, l’héliodore, la morganite, la bixbite, la pezzotaïte et la goshénite en font partie. Toutes ces pierres sont des béryls et leurs noms "communs" ne sont pas reconnus par l’IMA (International Mineralogical Association).

    Le nom béryl vient du grec "beryllos" qui veut dire couleur bleu-vert précieux de l’eau de mer. Le mot béryl a été donné tout d’abord à l’aigue marine puis ensuite à la famille des pierres qui la composent.

    Le béryl est cité pour la première fois par Pline l’Ancien (23- 79 après J.-C.), écrivain et naturaliste romain dans son Histoire Naturelle.

    Les pierres de l’espèce des béryls sont liées par leurs formules chimiques. Seul l’oligo-élément différera et leur donnera la couleur qui les différencie : chrome pour l’émeraude (vert), fer-ferreux et fer ferrique pour l‘aigue-marine (bleu-vert), fer ferrique pour l’héliodore (jaune), manganèse pour la morganite (rose-pêche) ou la bixbite (rouge), césium pour la pezzotaïte (rouge-rose) et finalement aucun pour la goshénite (incolore).

    Pour la petite histoire, le béryllium aurait été découvert en 1798 par Louis-Nicolas Vauquelin (1763-1829), pharmacien et chimiste français. L'abbé René Just Haüy (1743-1822), minéralogiste français demanda à Vauquelin d’étudier et comparer l'aigue-marine et  l'émeraude. Vauquelin mis en évidence les compositions chimiques, mais de plus il découvrit aussi la présence d'un élément nouveau qu'il nomma glucine (en raison de son goût sucré). Plus tard, en 1828, cet élément, obtenu sous forme métallique, fut nommé béryllium.

    Les béryls se trouvent principalement dans les roches pegmatites. Le plus grand béryl découvert à ce jour mesurait 18 mètre de long pour 3.5 mètre de diamètre. Il a été trouvé dans la région de Malakialina, au nord-ouest de l’ile de Madagascar.

    Les gisements les plus importants sont en Sibérie, Brésil, Colombie et Madagascar. Il est à noter qu’il est possible de trouver des béryls en France, dans des régions granitiques comme  le Limousin, en Auvergne ou encore dans les Alpes.

     

    Pour les infos concernant chacune des pierres, merci de consulter les pages qui les détaillent (seulement émeraude, aigue marine et morganite pour l'instant).

     

    Sources : Net

    © 2014 Les Joyaux de Cybele
     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :