• Cyanite

    Cette pierre porte différents noms. Cyanite venant du grec "kyanos" qui signifie "bleu". Disthène, lui vient du grec "di" qui veut dire "deux" et "destenos" qui signifie force, en référence aux propriétés électriques de ce minéral. Ce deuxième nom lui a été donné par l’Abbé René-Just Haüy (1743-1822). L’appellation cyanite (kyanite en anglais) a été retenue par l’IMA (International Mineralogical Association).

    La magnifique couleur bleue de ce minéral a certainement trompé les anciens en la faisant passer pour du saphir.

    Certainement connue depuis des temps très anciens, la cyanite ne fut vraiment reconnue que tardivement. En effet, vers la fin du XVIIIème siècle, plusieurs scientifiques en font la description. En mars 1789, Nicolas Théodore de Saussure (1767-1845), chimiste et botaniste suisse, publie un article dans le Journal de Physique relatant ses découvertes sur un minéral connu jusqu’alors, le schorl bleu. Il le nomme alors "sappare". La même année, Abraham Gottlob Werner (1749-1817), géologue et minéralogiste allemand, en fait une description et la baptise cyanite. En 1801, dans son Traité de minéralogie, L’Abbé Haüy renomme la pierre disthène.

    Selon une certaine croyance, la lame de l’épée de l’Archange Michael serait faite en cyanite.

    Transparente à translucide, la couleur de la cyanite possède un éclat nacré et va du blanc au noir en passant par le bleu, le vert, le jaune, l’orange et le rose (ces trois dernières couleurs étant rares). Cette pierre, faisant partie de la classe des silicates, est composée de silicate d’alumine. Elle se forme principalement dans des roches métamorphiques et se trouve parfois dans des filons de quartz. Les gisements principaux se situent en Autriche, Suisse, Italie, Norvège, Russie, Kenya, Brésil et Etats-Unis.

    La cyanite peut parfois être confondue avec du mica.

    Ce minéral est employé dans l’industrie pour la fabrication de la céramique. Bien que rare, il peut aussi parfois être utilisé en joaillerie.

    Dureté de Mohs : 5.5 à 7

     

    Purification : N'absorbant pas les énergies négatives, la cyanite n’a pas besoin de purification. Par mesure de précaution, elle peut toutefois être purifiée par l'eau ou le sel.

    Rechargement : Lumière solaire ou lunaire

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La cyanite est une pierre apaisante, calmant la confusion mentale et l’anxiété. Elle chasse également le stress, la colère et la frustration. Apportant une réflexion logique, elle stimule et encourage la persévérance, lors des études par exemple. C’est aussi une pierre idéale pour la méditation et merveilleuse pour aligner les chakras.

    La cyanite stimule le système immunitaire, apporte son aide lors de troubles ORL (surtout ceux liés à la gorge), de douleurs musculaires ou menstruelles pour la femme.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Aluminium, silicium.

    Chakra(s) associé(s) : Gorge (5ème), 3ème Oeil (6ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :