• Diopside

    Diopside

    Le nom de cette pierre vient des mots grecs dis (deux) et opsis (visage) pour parler des deux possibilités d’orientation de la zone du prisme (ensemble de faces équivalentes parallèles à un axe principal). La diopside étoilée est parfois appelée faussement saphir noir étoilé des Indes.

    Le diopside a été décrit en 1800 par José Bonifacio de Andrada e Silva (1763-1838), naturaliste et homme d’état brésilien. Le nom de cette pierre est validé par l'IMA (International Mineralogical Association).

    Le 21 juillet 1999, lors d'un programme d'études sur les migrations chinoises en Sibérie, une tablette, a été découverte près d’Oufa, la plus grande ville de la république de Bachkirie, en Russie. Cette pierre, de plus d’une tonne, dont une partie est en diopside, se nomme pierre de Dashka (ou encore pierre du créateur). Les scientifiques en l’étudiant se sont rendu compte qu’il s’agirait d’une carte tridimensionnelle de l’Oural, ce morceau faisant partie d’un ensemble, tel un puzzle. Dans un premier temps, elle fut estimée vieille d’environ 3000 ans mais au fil des analyses leurs conclusions les stupéfièrent car en fait elle, elle remonterait probablement à plus de 120 millions d’années. Bien entendu, vu les résultats de ces recherches, la communauté scientifique a émis des doutes sur l’authenticité de cette découverte. D’autre part la seule source concernant cette histoire est un article paru dans La Pravda le 30 avril 2002.

    Le diopside fait partie de la classe minérale des silicates. Cette pierre contient entre autre du calcium et du magnésium.

    Opaque à transparente, ses couleurs vont du vert/jaune au vert foncé en passant par le vert pomme, brun clair au brun foncé, bleu, violet et noir. Cette pierre possède parfois un astérisme. Il s’agit d’un reflet lumineux en forme d’étoile se recoupant en un point. Cet effet provient de micro inclusions (aiguilles) de magnétite. Pour le diopside étoilé, cet astérisme possède 4 branches alors que le saphir noir en possède 6.

    Les gisements de diopside se trouvent principalement dans des roches basiques (roches magmatiques) ou métamorphiques, voir même sur certaines météorites. On trouve du diopside au Brésil, Etats-Unis, Canada, Russie, Myanmar (Birmanie), Inde, Pakistan, Afghanistan et Italie.

     

    La pierre gemme est taillée et utilisée en bijouterie.

    Dureté de Mohs : 5.5

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Lumière solaire ou amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Pierre d’ancrage, elle nous aide à garder les pieds sur terre et nous lie à l’Humanité et à la nature. Le diopside calme stress et angoisse et régule les variations d’humeur. Le diopside étoilé est appelé aussi pierre des pleurs. En effet, ce minéral guéri les traumatismes par les larmes en nous permettant de lâcher prise sur d’anciennes blessures d’enfance.

    Le diopside est une alliée en cas de problèmes circulatoires respiratoires. Cette pierre revitalise les reins et dynamise le système immunitaire. 

     

    Macro/oligo-élément(s) : Silicium, calcium, magnésium.

    Chakra(s) associé(s) : Coeur (4ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :