• Dolérite

    Dolérite (pierre de Stonehenge, pierre de Preseli) 

    dolerite

    Le nom de cette pierre vient du mot grec « doleros » qui veut dire « trompeur ». Ce minéral n’est pas reconnu par l’IMA (International Mineralogical Association).

    Connue depuis la nuit des temps, la dolérite était déjà utilisée durant le Néolithique (période de la préhistoire allant de 9000 ans avant J.-C. à 3300 ans avant J.-C). Des haches, pointes de flèches et autres lames étaient confectionnées avec cette pierre très dure. Mais à cette période de l’histoire, cette pierre était aussi réputée pour avoir des vertus magiques. En effet, les hommes d’alors croyaient fermement aux pouvoirs de guérison de ce minéral.

    Son utilisation la plus connue se trouve à Stonehenge, site mégalithique du sud de l‘Angleterre. Cet endroit est encore rempli de mystères mais il est certain qu’il était le théâtre de rites importants, attirant hommes et femmes de tout le monde celte, des Alpes Suisse, voir même d’Espagne selon les découvertes archéologiques faites à cet endroit. Le site mégalithique a été érigé en plusieurs fois, modifié, transformé, et ceci sur plus de 1000 ans. Dans un premier temps les pierres bleues (dolérite) des Preseli Hills (Galles de l’Ouest) sont rassemblées en plusieurs cromlech (cercles), puis en demi-cercles, pour terminer dans leur position actuelle, formant un fer à cheval au centre du site. Durant toutes ces étapes, les blocs de dolérite ont été taillées pour certains à la faveur de leur changements d’emplacements. Deux des pierres bleues ont par contre été brisées, des fragments emportés par les voyageurs en guise de talisman.

    La dolérite est une roche magmatique dite holocristalline, entièrement cristallisée durant son refroidissement. Formée uniquement de cristaux (comme le gabbro et le basalte), cette roche compacte est constituée de grains visibles à la loupe. Opaque, la couleur de la dolérite est plutôt sombre, dans les teintes vertes, voir bleuâtres ou grisâtres. Les gisements se trouvent un peu partout dans le monde. Les plus connus sont bien sûr en Angleterre, en France (Bretagne), Etats-Unis (New-Jersey), Canada et Tasmanie (Australie).

    Dureté de Mohs : inconnue

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Soleil ou amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Pierre d’ancrage, en connexion avec la Terre Mère, mais également avec l’Univers. Equilibre et renforce le système immunitaire. La dolérite est calmante ou dynamisante en fonction de ses besoins. Elle apporte son soutien à la gorge, ce qui peut parfois nous rendre moins dans la réserve, bavards ou simplement plus communicatifs.

    Pierre des rêves, elle permet de nous souvenirs de nos songes nocturnes (et nous aide à leur compréhension), tout comme les voyages dans l’astral. C’est une pierre plutôt spirituelle.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Fer, magnésium.

    Chakra(s) associé(s) : Racine ou Base (1er), Plexus Solaire (3ème), Gorge (5ème).

     

    Mon expérience perso (dormir avec une pierre) : Sommeil profond rempli de rêves, parfois sans souvenirs au réveil. Mais aussi tout de même des rêves à symboliques. Voyages astral avec des rencontres de personnes connues (de l'entourage) pour des discussions qui ne peuvent pas avoir lieu dans d'autres circonstances.

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

     

    © 2015 Les Joyaux de Cybele


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :