• Dumortiérite

    Dumortiérite

    C’est en 1881 qu’elle a été découverte en France, à Chaponost, dans la région lyonnaise par le minéralogiste français Pierre Joseph Ferdinand Gonnard (1833-1923), professeur de génie minier à l’Université de Lyon. . Il la dédia à son compatriote, le paléontologue Eugène Dumortier (1801-1876), l’un des fondateurs de l’Association lyonnaise des amis des sciences naturelles dont Gonnard faisait lui-même partie. Le nom dumortièrite a été vaidé par l'IMA (International Mineralogical Association).

    Même si cette pierre n’a été décrite qu’il n’y a qu’un peu plus de cent ans, la dumortiérite devait être connue depuis bien plus longtemps car souvent confondue avec la sodalite et le lapis lazuli. En Afrique, les hommes ont longtemps cru que le minéral était de l’eau pétrifiée car elle se trouve fréquemment proche de nappes phréatiques. En fait, les divers tons de bleu proviennent d’inclusions de manganèse, fer  et zinc. La dumortiérite serait aussi appelée "Pierre de Sainte Hildegarde de Bingen" (1098-1179). Cette sainte femme, religieuse bénédictine, a rédigé de nombreux ouvrages, qui sont redécouverts aujourd’hui et semblent d’une grande modernité alors qu’ils ont traversé le temps depuis le Moyen-Age. Dans son "Physica", elle aborde les vertus thérapeuthiques de 26 pierres. Il était tout naturel qu’une pierre lui soit associée. 

    La dumortiérite est un silicate qui se trouve principalement dans les roches métamorphiques ou les pegmatites (roche magmatique à grands cristaux) riches en bore. Transparente à translucide, sa couleur varie du bleu clair au bleu foncé, voir bleu noir en passant par le bleu verdâtre, rose au marron ou parfois rougeâtre ou encore violet. Les gisements se trouvent notamment en France, Russie, Madagascar, Namibie, Sri Lanka, Brésil et Etats-Unis.  

    La dumortiérite est un des minéraux les plus durs. Il est utilisé dans la fabrication de céramique de haute qualité comme la porcelaine de bougies d’allumage ou encore dans encore dans la préparation d’aluminium réfractaire.

    Dureté de Mohs : 7 à 8.5

     

    Purification : Eau, sel. Cette pierre a besoin de purifications fréquentes.

    Rechargement : Lumière lunaire, amas de cristal (druse) ou améthyste.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La dumortiérite encourage à accepter la réalité et à agir d’une manière intelligente en nous donnant confiance en soi dans les moments difficiles. Elle encourage l’harmonie, la patience, la tolérance et l’autodiscipline. Elle aide à prendre des décisions éclairées en établissant des priorités. C’est encore une bonne pierre pour la méditation car elle élève l’âme.

    La dumortiérite apporte son aide pour éliminer les toxines et soulage migraines, vomissements, crampes et coliques.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Aluminium, silicium.

    Chakra(s) associé(s) : Gorge (5ème), 3ème Oeil (6ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net.

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :