• Emeraude

    Emeraude 
     émeraude

    Venant du mot perse "zamarat" (cœur de pierre), il s’est transformé en "smaragdus" en latin et "smaragdos" en grec ancien, pour devenir en français  "esmeraude".

    Cette magnifique pierre a engendré une multitude de mythes et légendes à travers le monde.

    Les premières mines mentionnées dans l’Histoire, qui nous soient connues, ont été faussement surnommées "Mines de Cléopâtre". Elles se trouvaient dans le sud égyptien, près de Port Bérénice situé sur la mer Rouge, sur le mont Zabarah. Exploitées sous les Pharaons entre 3000 et 1500 avant notre ère, elles furent redécouvertes en 1816 par Frédéric Cailliaud (1787-1869), explorateur français. Malheureusement, ces gisements étaient épuisés depuis longtemps. A Babylone, l’émeraude servait également de monnaie d’échange durant le IIe millénaire avant J.-C. Durant l’Antiquité, Théophraste (372-288 av. J.-C.), philosophe grec, Hérodote (env. 484-420 av. J.-C), historien, géographe et explorateur grec et Pline l’Ancien (23- 79 après J.-C.), écrivain et naturaliste romain, mentionnèrent la présence d’émeraude. Pline conseilla à Néron de se servir d’une lame d’émeraude comme instrument d’optique pour corriger sa myopie lorsqu’il regardait les combats de gladiateurs. En effet Pline écrivait que rien n’est plus intense que le vert de l’émeraude et que la vue était rafraîchie et restaurée en regardant au travers de cette pierre.

    Certaines civilisations précolombiennes vénéraient l’émeraude qu’ils considéraient comme une pierre sacrée. Quand les Espagnols conquirent l’empire Inca, ils s’émerveillèrent des émeraudes en possession des indigènes. Les Incas n’ont jamais indiqué leurs gisements, même sous la torture.  C’est seulement à partir de 1545, en Colombie, que la mine de Chivor fut accidentellement découverte et sera exploitée, suivie par celle de Muzo, elle-même découverte en 1560.

    En Inde, de 1526 à 1707, les grands empereurs moghols (dynastie de conquérants venus d’Asie et descendants de Gengis Khan)  aimaient tant les émeraudes qu’ils gravaient dessus des textes sacrés et les portaient sur eux en guise de talisman. La plus prestigieuse, découverte en 1696, mesure 10 cm et pèse 217,80 carats (plus de 43 grammes).

    L’émeraude est un béryl du groupe des silicates (qui constituent  97% de la croute terrestre). Elle fait partie des 4 pierres précieuses, les autres étant le saphir, le rubis et le diamant. Le nom "émeraude" n'est pas reconnu par l'IMA (International Mineralogical Association).

    Transparente à translucide, l’émeraude doit sa couleur à la présence de traces de chrome et de vanadium. Allant du vert clair au vert foncé, parfois vert-jaune ou encore vert bleu, plus le vert sera intense, plus la pierre sera chère. L’émeraude comporte souvent de légères inclusions qui sont typiques de ce précieux minéral. Ces inclusions, appelées "jardin", sont comme une empreinte digitale, donnant ainsi à chaque pierre une personnalité distincte.

    Les émeraudes sont rares car leur formation nécessite des conditions géologiques exceptionnelles. Le Brésil est aujourd’hui le premier producteur d’émeraude. Sources des Incas, la Colombie extrait encore les plus belles pierres du monde. La Zambie, le Zimbabwe, l’Afghanistan ou la Russie en produisent aussi de magnifiques. A noter que quelques émeraudes ont également été trouvées en Europe, dans les Alpes autrichiennes, durant la Rome antique.

    Dureté de Mohs : 7 à 8

    Les noces d’émeraude symbolisent 40 ans de mariage.

     

    Purification : Eau, sel. L’émeraude absorbant peu d’énergies négatives, les purifications peuvent être peu fréquentes.

    Rechargement : Soleil, lune, amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Connue depuis la nuit des temps comme étant une pierre d’immortalité, l’émeraude servait jadis d’antidote contre les poisons. Selon la tradition, elle protégeait aussi des enchantements et intrigues des magiciens. Elle était également supposée d’avoir le pouvoir de donner la capacité de prédire l’avenir. Pierre de régénération, l’émeraude suscite des actions positives, aide à passer les grands caps de la vie et guide l’âme. 

    Renforçant le système immunitaire, elle aide à la récupération après des maladies infectieuses. Elle fortifie également la mémoire et la vision. Elle apporte calme et sérénité.

     

    L'émeraude n'aime pas se trouver en présence d'autres pierres, il est préférable de la porter seule.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Silicium, aluminium, chrome.

    Chakra(s) associé(s) :  Coeur (4ème), Thymus.

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :