• Grenats

    Grenats

     grenats

    Le nom de cette pierre est en fait un celui d’un groupe de plusieurs minéraux. Venant du latin "granatum" en comparaison de la couleur du fruit de la grenade.

    Connu déjà durant l’Antiquité (3000 ans avant J.-C.), des grenats étaient utilisés pour faire des colliers ou bijoux. Les anciens égyptiens protégeaient les jeunes enfants des mauvais esprits en leur faisant porter des amulettes en grenat ou en ornaient les défunts pour éclairer leur dernier voyage dans l’au-delà. Théophraste (-372 av. J.-C -288 av. J.C.), philosophe grec, en parle sous le nom d’anthrax (charbon) dans son "Traité des pierres". Plus tard, Pline l’Ancien (23-79 après J.C.), écrivain et naturaliste romain, cite la pierre dans son "Naturalis Historia" en la nommant alors carbunculus (escarboucle).  En fait cette appellation regroupe certaines pierres de couleur rouge comme le rubis et le spinelle par exemple. L’appellation grenat n’est venu que bien plus tard, au Moyen Age. Albrecht von Bollstädt (Saint Albert le Grand / 1193-1280),  philosophe, naturaliste, chimiste et alchimiste allemand lui donna alors son nom actuel en 1270 en référence au fruit malum granatum (pomme à grain) qui n’est autre que la grenade.

    Mais cette pierre remonterait aux origines bibliques. Dans l’Ancien Testament, la bible raconte que Noé, dans son arche, utilisait une lanterne en grenat pour s’éclairer dans la nuit ténébreuse. Cette lampe l’aidait à trouver son chemin et illuminait l’intérieur de son embarcation.

    Comme dit plus haut, le grenat est en fait un groupe de pierres dont une quinzaine sont validées pas l’IMA (Association Internationale de Minéralogie). Il y a six variétés de base : le grenats almandin, l’andradite, le grossulaire, le pyrope, le spessartine et l’uvarovite.

    Les grenats font partie de la classe des silicates mais leurs compositions chimiques diffèrent selon le spécimen. Transparentes à translucides, les couleurs vont du brun au rouge, du rouge rose à violet, presque noir, orange au jaune, du vert émeraude au vert jaunâtre ou encore incolore. Il peut aussi être agrémenté d’un astérisme (effet d’étoile). Les gisements se trouvent principalement dans les roches métamorphiques calcaires et dolomitiques. Les grenats proviennent d’Allemagne, Autriche, Suisse, Suède, de Slovénie, Russie, Inde, Madagascar, Afrique du Sud, Brésil, Mexique, Etats-Unis, Canada et Australie.

    Ces minéraux sont utilisés en bijouterie ou encore comme abrasif (polissage).

    Les noces de grenat représentent 82 ans de mariage.

    Dureté de Mohs : 6.5 à 7.5

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Lumière solaire ou amas de cristal

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Le grenat est énergisant, dynamisant et régénérant. Stabilisante en nous obligeant à mettre de l’ordre, elle nous aide à favoriser les pensées positives et supprime la négativité. Inspirant l’amour, elle atténue la discorde, donne du courage (confiance en soi) et de l’espoir en levant les tabous et les blocages.

    Le grenat stimule le système immunitaire et aide à se rétablir plus rapidement. Il est aussi lié au cœur et au système circulatoire.

     

    Chaque variété possède des vertus particulières :

    Grenat almandin : Variété la plus commune. Son nom vient du nom de la ville turque Alabanda (Antioche). Sa couleur va du rouge au rouge-brun, rouge violet voir noir.

    Pierre d’enracinement, l’almandin est relié à la Terre. Très bonne pierre de protection, elle nous aide encore à repousser l’inquiétude et la peur en nous apportant la sérénité. Elle nous ouvre encore à l’amour et la compassion.

    L’andradite : Son nom lui a été donné en honneur au minéralogiste brésilien José Bonifacio de Andrada e Silva (1763-1838) qui décrivit une variété de grenat. Sa couleur va du jaune au jaune verdâtre, jaune brunâtre, différents tons de vert, brun rouge et noir.

    Egalement lié à la Terre mère, ce grenat stimule et encourage la créativité. Il apporte aussi confiance en soi et encourage les relations.

    Le grossulaire : Son nom vient du latin « ribes grossularium » (groseille). Sa couleur va du jaune au vert, orange, rose, rouge, brun, gris, noir, blanc et incolore.

    Régénérant et déstressante le glossulaire apporte la paix et calme les douleurs émotionnelles. Encourage la sagesse pour prendre des décisions importantes.

    Le pyrope : Son nom est tiré du grec « pyropos » (feu) en référence de sa couleur. Sa couleur va du rouge pourpre au rouge rosé, rouge orange, rouge foncé presque noir, incolore.

    Le pyrope repousse l’anxiété émotionnelle, ouvre le cœur à l’amour et apporte charisme et enthousiasme.

    Le spessartine : Son nom provient du mont Spessart en Allemagne, où il a été découvert. Sa couleur va du rouge à l’orange, jaune, brun, marron, noir.

    Chasse les idées noires, la peur de l’échec et les cauchemars. Le spessartine nous permet de nous investir au mieux pour atteindre nos objectifs. Cette pierre nous rend confiant, optimiste, audacieux et renforce le bonheur.

    L’uvarovite : Son nom lui a été donné en référence du Comte russe Sergei Semenovitch Uvarov (1786-1855), membre d’honneur de l’Académie russe des sciences. Sa couleur va du vert émeraude au vert foncé.

    Cette pierre est une alliée contre le sentiment de manque (solitude). Elle favorise l’indépendance et l’estime de soi.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Almandin : Fer, aluminium, silicium. Andradite : Calcium, fer, silicium. Grossulaire : Calcium, aluminium, silicium. Pyrope : Magnésium, aluminium, silicium. Spessartine : Manganèse, aluminium, silicium. Uvarovite : calcium, chrome silicium.

    Chakra(s) associé(s) :  Almandin : Racine/Base (1er), Sacré (2ème), Plexus Solaire (3ème), Coeur (4ème). Andradite: Plexus Solaire (3ème). Grossulaire : Plexus Solaire (3ème), Coeur (4ème). Pyrope : Plexus Solaire (3ème). Spessartine : Sacré (2ème), Plexus Solaire (3ème). Uvarovite : Coeur (4ème).

     

    grenat vert (andradite)

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :