• Héliodore

    Héliodore

    Héliodore

    Le nom héliodore vient du grec « ilios » qui veut dire soleil, et « dóro » qui signifie cadeau. L’héliodore est un béryl et de ce fait l’appellation héliodore n’est  pas validée par l’IMA (International Mineralogical Association).

    Pline l’Ancien l’aura probablement confondue avec une topaze puisque l’héliodore n’a été que récemment reconnu comme faisant partie des béryls. Le premier gisement connu a été découvert en 1912, au centre ouest de la Namibie, près de la ville d’Arandis, dans la région d’Erongo. Ce gisement appartenant à un groupe minier allemand, Wilhelm Lucas von Cranach (1861- 1918), peintre, graveur et artisan bijoutier allemand fut engagé pour créer une parure pour l’épouse de l’empereur allemand Guillaume II (1859-1941). L’héliodore connu alors un engouement international, qui malheureusement fut de courte durée. La pierre fut vite oubliée lorsque la Première Guerre Mondiale éclata.

    Une légende grecque a été attribuée à cette pierre. Helios, le dieu grec du soleil était également le garant des serments et du don de la vue. Il vivait dans un palais d’or, aux extrémités orientales de la Terre. Afin d’apporter le jour à chaque aube, il conduisait un char tiré par quatre chevaux ailés. Et le soir, alors qu’il atteignait la terre des Hespérides à l’ouest, il prenait place dans un vaisseau d’or qui le ramenait à l’est, à son point de départ.

    L‘héliodore est la variété jaune de la famille des béryls (voir cette famille). La couleur jaune de cette pierre vient des traces de fer que le minéral contient. Les spécimens de qualité gemme ne sont pas trop rares mais l’héliodore est le plus souvent trouvé avec des inclusions ce qui le rend évidemment moins attrayant.

    Transparente à translucide, la teinte de l’héliodore va du jaune or au jaune pâle, parfois jaune légèrement verdâtre.

    Les gisements principaux se trouvent au Pakistan, Afghanistan, Brésil, Russie, Ukraine, Afrique du Sud, Madagascar.

    Dureté de Mohs : 7.5

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Soleil.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    Les vertus de l’héliodore s’apparentent à celles de la citrine mais en un peu plus fort. L’héliodore est une pierre tonifiante et stimulante, physiquement et mentalement. Elle renforce le système immunitaire. C’est une aide pour nettoyer le corps des toxines (au niveau foie, pancréas). Elle soulagerait encore les crampes musculaires (en eau dynamisée).

    L’héliodore est une pierre de réconfort, apportant espoir, optimisme et joie. Elle stimule l’esprit en clarifiant les pensées lors d’un travail mental exigent. Elle favorise l'empathie.

     

    Macro/oligo élément(s) : Aluminium, silicium, fer.

     

    Chakra(s) associé(s) : Sacré (2ème), Plexus Solaire (3ème), Coeur (4ème).  

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © 2016 Les Joyaux de Cybele


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :