• Kunzite

    Kunzite - Hiddenite - Spodumène 

    kunzite

    Le nom  kunzite n’est pas reconnu par l’IMA (International Mineralogical Association). Il s’agit d’une variété de spodumène, dont l’hiddenite (également non reconnu par l’IMA) fait aussi partie. Les spodumènes appartiennent au groupe des pyroxènes. La première description du spodumène fut faite en 1800, par José Bonifacio de Andrada e Silva (1763-1838), naturaliste et homme d’état brésilien. Le nom, spodumène, vient du grec "spodumenos" qui veut dire "couleur de cendre" (en référence au gris cendré des premiers spécimens découverts et étudiés). En 1801, l’Abbé René-Just Haüy (1743-1822), minéralogiste et cristallographe, présente ce minéral dans son Traité de Minéralogie (vol. 4) et le nomme triphane (venant du grec "triphanes" qui veut dire "apparaissant triple"). Il trouve ce nom plus approprié car faisant référence aux triples clivages naturels de la pierre. Ce nom a été largement utilisé comme synonyme de l’appellation spodumène. Triphane était également employé à tort pour nommer les variétés jaunâtre ou incolore. En ce qui concerne le nom hiddenite, Lauwrence Smith (1818-1883) chimiste américain qui étudia le premier spécimen découvert en 1879, lui donna ce nom en l’honneur de William Earl Hidden (1853-1918), géologue et minéralogiste américain. Hidden se fit remettre ce nouveau minéral lors d’une campagne de recherches par J. Adlai D. Stephenson, collectionneur et prospecteur occasionnel qui l'avait découvert.

    En 1902, Frederick Marcellus Sickler Sénior (1879- ?), prospecteur minier, fit la découverte de la variété rose de spodumène dans la région de San Diego, en Californie (USA). Pensant qu’il s’agissait de tourmaline, il envoya sa découverte à George Frederick Kunz (1856-932), minéralogiste et collectionneur américain qui à cette époque travaillait pour la joaillerie Tiffany & Co. Après analyse, Kunz  déclara que le minéral était du spodumène, mais d’une couleur jusqu’alors totalement inconnue. En 1903, Charles Baskerville (1870-1922), professeur de chimie à l’Université de Caroline du Nord et au City Collège de New-York, qui étudiait lui aussi ce minéral, le nomma alors kunzite en l’honneur de George Kunz.

    Le rose symbolise le romantisme et apaise les chagrins dit-on. En août 1963, Jacqueline et John Kennedy perdent un enfant (Patrick) né prématurément. Amoureux de sa femme et désirant la choyer après cette perte si douloureuse, le président décida d’offrir un cadeau spécial à son épouse. En octobre de cette année, il commanda à Van Cleef & Arpels de New York un cadeau pour le Noël. Une bague avec une magnifique kunzite rose de 47 carats, entouré de vingt diamants. Dix pour les dix premiers Noël passés ensemble et les dix autres pour les dix suivants qu’il se réjouissait de partager avec elle. Le bijou fut livré début novembre et John Kennedy le confia à son secrétaire afin qu’il le garde en lieu sûr en attendant les fêtes de fin d’année. Mais quelques semaines plus tard, le 22 novembre, John Kennedy fut assassiné à Dallas. Peu après sa mort, le dernier cadeau de son mari bien aimé fut remis à Jackie. En deuil pendant un an et ne portant presque pas de bijou durant cette période, par contre elle garda cette bague sur elle sans la retirer.

    La kunzite, variété de spodumène coloré dans les tons de rose à violet, doit sa teinte au manganèse qu’elle contient. Certaines pierres sont traitées par chauffage ou irradiation pour en améliorer la couleur. Il est à noter que la kunzite peut décolorer sous une lumière trop intense. Il vaut mieux donc éviter les expositions sous une lumière trop forte. Les pierres les plus sombres sont les plus onéreuses.

    L’hiddenite, qui est la variété verte de spodumène, doit elle sa couleur au chrome. Quant aux spécimens jaunes ou encore incolores, seule l’appellation spodumène est retenue pour ces minéraux. Les spodumènes, faisant partie des silicates, sont riches en lithium et autrefois étaient extraits pour cette raison. Il sont encore utilisés pour la fabrication de céramique de haute température pour l’industrie.

    Toutes les variétés de spodumène ont deux particularités. Elles sont phosphorescentes. En effet, après avoir été exposée aux rayons ultraviolets, elles ont la capacité de briller sous un faible éclairage. Elles présentent également un fort pléochroïsme. Il s’agit d’une variation de la couleur selon les axes par lesquels on observe la pierre.

    Le spodumène et la kunzite se trouvent principalement en Afghanistan,  Brésil, Madagascar et Etats-Unis.

    Dureté de Mohs : 6.5 à 7

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Lumière lunaire, amas de cristal (druse).

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La kunzite (spodumène rose à violet) est une puissante pierre de guérison physique et émotionnelle. Elle fortifie le cœur, les systèmes circulatoire et nerveux. Elle calme les douleurs (rhumatismes, arthrite, sciatique et maux de dents) en la posant sur l'endroit concerné.

    Pierre de paix intérieure, guérissant les chagrins et les vieilles blessures qui tourmentent l’esprit, calme la colère et apaise les nerfs. Elle encourage la créativité.

     

    L’hiddenite (spodumène vert) est également efficace pour les douleurs, tout comme la kunzite. L’hiddenite soulage les troubles stomacaux et hépatiques. Elle incite à l'acceptation, au pardon, en aidant à tourner la page. Cette pierre nous relie à la Terre Mère.

     

    Les spodumènes jaunes et incolores seraient des pierres de nettoyage et purification sur le plan physique ou émotionnel, ou encore pour l’environnement. Elles apportent dynamisme et optimisme. Les spodumènes jaunes ou incolores stimulent l’intuition. Elles sont encore une aide précieuse pour la méditation, lorsque l’on a des difficultés à y entrer.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Lithium, aluminium, silicium. La Kunzite (rose/violet) contient aussi du manganèse qui provoque sa couleur.

    Chakra(s) associé(s) : Kunzite (rose/violet) : Coeur (4ème). Hiddenite (vert) : Coeur (4ème), 3ème Oeil (6ème). Spodumène (jaune) : Coeur (4ème), Couronne (7ème), Chakra Causal

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

     

    © Les Joyaux de Cybele 2015


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :