• Larvikite

    Larvikite ou Laurvikite

     larvikite

    Le nom de cette pierre vient de la ville de Larvik, au sud-est de la Norvège, au bord du fjord d’Oslo. La larvikite porte une multitude d’appellations commerciales (non reconnues) comme : pierre de lune noire, pierre de lune bleue de Norvège, granit œil d’oiseau ou encore granit bleu. Elle peut aussi être faussement vendue comme étant de la labradorite.

    La date exacte de sa découverte est inconnue mais sa première description a été faite par Waldemar Christofer Brogger (1851-1940), géologue et professeur norvégien dans son livre "Les roches éruptives des environs d’Oslo" écrit en 1894.

    Ce magnifique minéral a été utilisé pour la construction des bâtiments des Nations-Unies (ONU) à New-York. La pierre a également servi à la création d’un buste en l’honneur de Thor Heyerdahl (1914-2002), anthropologue, archéologue et navigateur norvégien, natif de la ville de Larvik. Ce dernier est devenu mondialement célèbre en 1947 après son expédition avec le Kon-Tiki, tentant de rallier la Polynésie sur un radeau en partant des côtes d’Amérique du Sud.

    La larvikite est une varété de syénite gris bleuté à vert foncé. Sa composition principale est d'anorthose puis dans des proportions moins importante d'augite et de biotite. Contenant des cristaux de feldspaths, ces derniers apportent un effet de chatoiement, d’opalescence voire de labradorescence. Cet effet se nomme l’effet de Schiller. Je rappelle encore que la larvikite n’est en aucun cas une labradorite. L'IMA (International Mineralogical Association) n'a pas validé le nom de cette pierre.

    Opaque à translucide, sa couleur varie du bleu clair au bleu foncé, du noir au gris acier en passant au bronze argenté. La larvikite est une roche magmatique formée en profondeur. Ce minéral s’est formé durant le Permien. Cette période géologique très ancienne s’est déroulée il y a 299 à 250 millions d’années, lors de laquelle s’est produit l’éclatement de la Pangée (super contient de l’histoire de la Terre).

    La larvikite est surtout utilisée pour la fabrication d’objets décoratifs ou dans la construction.

    Dureté de Mohs : 6

     

    Purification : Eau, sel.

    Rechargement : Lumière solaire ou lunaire, amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La larvikite est une pierre de protection contre les énergies négatives entre autre et une pierre d’ancrage car aussi associée à la Terre. Très bonne pour la méditation, elle nous enseigne aussi la patience.

    Ce minéral apporte son aide lors de maladies de peau, purifie les tissus et harmonise le métabolisme. Favorisant la créativité, la larvikite stimule lors de difficultés d’apprentissage.

     

    Macro/oligo élément(s) : Etant donné que cette pierre est formée de plusieurs roches, sa composition chimique peut différer selon son origine.

    Chakra(s) associé(s) : Racine/Base (1er), 3ème Oeil (6ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © 2014 Les Joyaux de Cybele

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 17:37

    pour vous une larvikite qui aurai des reflets intenses devrai être appelé spectrolite ou larvikite? au final une larvikite n'est qu'autre qu'une labradorite norvègienne.

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 20:13

        Bonjour Samuelle et merci pour votre question :-)

        La minéralogie n'est pas très simple ;-) 

        Tous les minéraux sont classés en fonction de leurs compositions chimiques qui va de la classe chimique, puis sous-classe chimique, puis groupe, puis série (ceci pour  la classification de Strunz).

        Labradorite et larvikite sont bien toutes deux des feldspath (qui est le groupe de minéraux le plus important de la croûte terrestre) mais c'est le seul lien qui les relie. La labradorite est ensuite une variété d'anorthite, de la série des plagioclase. La larvikite elle, est une variété de syénite (ou monzodiorite) qui est en fait un ensemble de plusieurs minéraux (proche du granit). Donc ce sont bien deux pierres différentes par leurs compositions chimiques, la larvikite n'étant absolument pas une labradorite.


        Par contre, la spéctrolite est bien une variété de labradorite, c'est d'ailleurs une des plus recherchées du fait de sa couleur d'un bleue très intense et possédant une très forte labradorescence (effet irisé).

        J'espère avoir ainsi  répondu à votre question.

        Encore merci pour l'intérêt que vous portez à mon blog.

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :