• Lépidolite

    Lépidolite (lilalite) 
    lépidolite
     

    Le lépidolite doit son nom au grec "lepis" (écaille) et "lithos" (pierre). Durant l’Antiquité, Pline l’Ancien (23- 79 après J.-C.), écrivain et naturaliste romain parle dans son "Histoire Naturelle", d’une pierre qu’il nomme lepidotis. Il la décrit comme imitant, par ses reflets, les écailles versicolores des poissons.

    Bien plus tard, au début des années 1790, l’Abbé Nicolaus Poda von Neuhaus (1723-1798), jésuite allemand, découvre à Rozna en Moravie (actuelle Slovaquie) une pierre de couleur violette (ou lilas) à l’aspect écailleux.  Il lui donne le nom de lilalite. En 1792, après avoir analysé des échantillons de ce minéral, Martin Heinrich Klaproth (1743-1817), apothicaire et chimiste allemand, le renomma lépidolite.

    Le lépidolite est un mica rare, possédant une structure en lamelles, composé entre autre de lithium, aluminium et silice. Parfois cette pierre est associée à d’autres minéraux contenant également du lithium, comme la tourmaline  par exemple, ce qui lui donne encore plus de valeur. Le nom lépidolite est reconnu par l'IMA (International Mineralogical Association) uniquement comme groupe de minéraux, ce groupe contenant la polylithionite et la trilithionite.

    Translucide, sa couleur va du lavande, lilas, rose rouge, gris, blanc, voir jaunâtre. Son éclat brillant nacré lui donne un petit faux air d’aventurine. Certains spécimens de lépidolite peuvent être triboluminescents (devenant lumineux suite à un frottement ou à un choc). Attention encore, le lépidolite très pâle peut être confondu avec une muscovite.

    Ses gisements se trouvent principalement dans des pegmatites (roches magmatiques) granitiques. On trouve le lépidolite sur tous les continents. La variété "fleur de sugilite" (aucun rapport avec la pierre sugilite) est utilisée en joaillerie. Le lépidolite est une source de lithium comme dit précédemment.

    Dureté de Mohs : 2.5 à 4

     

    Purification : Sel, encens, surtout pas d'eau.

    Rechargement : Lumière lunaire, lumière solaire du matin, amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés. 

     

    Pierre d’une grande douceur calmante et déstressante  (grâce au lithium qui la compose). Aide à l’analyse des problèmes pour y remédier sans tourner en rond et stoppent les pensée obsessionnelles (utile dans la dépression). Le lépidolite renforce l’amour de soi, la patience et l’optimisme.

    Pierre excellente pour booster le système immunitaire, elle calme les douleurs comme la sciatique ainsi que les troubles articulaires.  Posée près du lit, elle est la compagne idéale des nuits sereines.

     

    Macro/oligo élément(s) : Silicium, potassium, aluminium, lithium.

    Chakra(s) associé(s) : Coeur (4ème), Thymus, Gorge (5ème), 3ème Oeil (6ème), Couronne (7ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :