• Marcassite

    Marcassite

     marcassite

    Le nom de cette pierre vient de l’araméen "makkashitha", devenu "marqachita" en ancien arabe (persan). Plus tard le latin transforma son nom en "marchasita". Le nom de cette pierre est reconnu par l'IMA (International Mineralogical Association).

    La marcassite est connue dès le Paléolithique supérieur. Cette période de la Préhistoire, marquée par l’arrivée de l’Homme moderne en Europe, se situe entre 35'000 et 10'000 ans avant notre ère. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des boules de marcassite (nodules) avec des grattoirs en silex ayant servis de briquets à nos lointains ancêtres. En Belgique, au Trou de Chaleux, situé sur la commune de Houyet (Hulsonniaux), un nodule de marcassite, trouvé lors de recherches archéologiques, remonterait à 13'000 ans et serait le vestige du plus ancien briquet paléolithique.

    Souvent confondue avec la pyrite, Pline l’Ancien (23- 79 après J.-C.), écrivain et naturaliste romain, fait peut-être référence à la marcassite dans ses écrits. Il nous dit "qu’une espèce de pyrite est très nécessaire aux éclaireurs militaires car frappée avec un clou ou une autre pierre, elle donne des étincelles qui fournissent du feu plus vite qu’on ne saurait dire". Grâce aux recherches de l’Abbé René Just Haüy (1743-1822), en 1814, la marcassite fut différenciée de la pyrite. La description du minéral fut ensuite faite en 1945 par Wilhelm Karl Ritter von Haidinger (1795-1871), géologue et minéralogiste autrichien.

    La marcassite est un sulfure de fer opaque à l’éclat métallique. Sa couleur va du jaune laiton au bronze tirant sur le verdâtre. La marcassite est facilement altérable et peut se dénaturer surtout en atmosphère humide.

    Ses gisements principaux se trouvent dans des filons métallifères, sous forme de concrétions dans les roches argileuses ou encore dans des fossiles où la marcassite remplace la matière organique. On trouve ce minéral principalement en Allemagne, Pologne, Etats-Unis et France.

    Dureté de Mohs : 6 à 7

     

    Purification : Etant donné que cette pierre s’altère avec l’humidité, l’eau est déconseillée. Sel et coquille Saint-Jacques sont de bonnes alternatives.

    Rechargement : Soleil vif. Amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La marcassite aide à penser clairement, augmente la capacité à faire face aux problèmes et calme le stress. Stimule la confiance en soi et la mémoire.

    Ce minéral diffuse son énergie aidant ainsi à surmonter la fatigue. La marcassite est détoxifiante apportant son soutien aux systèmes circulatoire, digestif et immunitaire.

    Cette pierre est aussi connue pour porter chance à son propriétaire.

     

    Macro/oligo élément(s) : Fer, soufre.

    Chakra(s) associé(s) : Plexus Solaire (3ème), Coeur (4ème).

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :