• Roches et minéraux

    Dans le langage courant, nous utilisons le mot pierre pour définir de manière général tous les minéraux et tout ce qui compose de manière solide la croûte terrestre. Cette croûte, épaisse de près de 3000 km, est constituée de roches diverses, elles-mêmes faites de différents minéraux. La plupart de ces minéraux sont constitués d’assemblages de formes cristallines d’une ou plusieurs espèces.

    Les mots cristaux et minéraux sont souvent utilisés à tort et j’aimerais apporter une précision. Un cristal est un minéral mais un minéral n’est pas forcément un cristal. En effet, un minéral EST composé de cristaux, pas l’inverse. 

     

    Il existe plusieurs familles de roches :

    Les roches éruptives magmatiques. Des minéraux se sont formés en profondeur dans la croûte terrestre par cristallisation à la suite du refroidissement du magma. D’autres types de minéraux peuvent également être créés par les gaz qui s’échappent du magma. En refroidissant, les roches sur lesquelles ces vapeurs se projettent, réagissent en produisant des minéraux contenant des inclusions (sulfates, chlorures, or ou encore argent par exemple). Les minéraux que l’on trouve dans les alpes ont été formés de cette manière.

    Les roches sédimentaires.  Les minéraux formés dans ces roches le sont le plus souvent dans d’anciens bassins marins ou lacustres. C’est l’accumulation, par dépôts successifs, et la consolidation de sédiments qui crée le processus. Ces sédiments proviennent d’éléments déposés par l’eau, le vent ou la glace. Ces éléments étant le résultat de la destruction d’autres roches plus anciennes et érodées, d’organismes vivants (composé de restes tels que squelettes, carapace ou décomposition végétale) ou d’éléments chimiques formé par évaporation et précipitation qui en modifiera la composition. Il faudra tout de même quelques dizaines de millions d’années pour former des roches dures et compacts. 

    Les roches métamorphiques.  Elles proviennent de la transformation des deux roches précédentes, par recristallisation. Cette métamorphose peut se produire lorsque la roche se retrouve en présence d’une augmentation de pression et de température. Elle subit alors une modification géologique.

     

    Sources : Net 

    © Les Joyaux de Cybele 2014