• Séraphinite

    Séraphinite - Clinochlore 
    séraphinite (clinochlore)
     

    La séraphinite est un nom commercial non reconnu par l’IMA (International Mineralogy Association). Elle fut tout d’abord nommée chlorite en 1789 par Abraham Gottlob Werner (1748-1817), minéralogiste et géologue allemand. Puis en 1851, William Phipps Blake (1826-1910), minéralogiste, géologue et expert minier américain, la baptisa du nom de clinochlore. Ce nom provenant du grec "klino" (penché), en allusion aux axes inclinés optiques et "kloros" (vert) pour sa couleur.

    L’appellation commerciale séraphinite proviendrait du mot russe "серафимит" (seraphim), en référence aux fibres irisées que contient de cette pierre qui font penser à des plumes. Ce nom aurait été donné par l’entreprise minière d’où a été extraite la pierre, mine se trouvant dans le sud de la Sibérie, à 500 km au nord de la ville d’Irkoutsk. Nikolaï Koksharov (1818-1892), minéralogiste russe et directeur de la Société impériale russe de minéralogie, en aurait fait la découverte et sa première description. Il est à noter que ce scientifique a publié de nombreux articles regroupés dans le recueil "Matériaux pour la minéralogie de la Russie".

    La séraphinite (clinochlore) est silicate. Il s’agit de la variété gemme verte de la clinochlore, pierre faisant partie du groupe des chlorites. Les pierres les plus communes de ce groupe sont la chamosite, la pennantite et la clinochlore.

    Transparente à translucide, sa couleur va du vert noirâtre, bleuâtre vert, blanc, vert jaunâtre au vert olive.

    Les gisements de clinochlore sont nombreux, aux Etats-Unis, Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Ecosse, Turquie et Russie. En ce qui concerne la séraphinite, celle-ci se trouve principalement en Russie, en Sibérie orientale, près du lac Baïkal.

    Dureté de Mohs : 2 à 2.5

     

    Purification : Eau, sel ou amas de cristal (druse).

    Rechargement : Lumière solaire.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    La séraphinite possède une belle énergie et apporte une assistance bienvenue pour l’auto guérison. Elle est efficace lors de trop plein d’acidité gastrique (estomac) et soulage également le foie.

    Pierre douce et calmante, elle chasse la colère et dénoue les tensions nerveuses.

     

    Macro/oligo élément(s) : Magnésium, silicium, fer, aluminium.

    Chakra(s) associé(s) :  Coeur (4ème), Couronne (7ème), chakra Causal.

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

     

    © Les Joyaux de Cybele 2015


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :