• Shiva Lingam

    Shiva Lingam ou Lingam Narmadeshwar 
     shiva lingam

    L’origine de la pierre, comme son nom, viennent d’Inde. Le mot "lingam" représente l’attribut masculin (symbole de la création) et Shiva est un dieu hindou. Le Shiva lingam est donc un objet sacré pour cette religion. Le nom "Narmadeshvwar" signifie "Seigneur du Narmada". Ce dernier nom est celui qui désigne la pierre sacrée provenant du fleuve. En effet, les Shiva lingam peuvent être sculptés ou façonnés dans une multitude de matériaux comme l’or, l’argent, le bois, voir le cristal. Mais les plus recherchés sont les lingam Narmadeshwar.

    Selon la légende, les lingam Narmadeshwar auraient été créés il y a des millions d’années, dans une province montagneuse au centre de l’Inde, au Madhya Pradesh. Une météorite serait entrée en collision avec la Terre provoquant une chaleur intense faisant fondre la roche. Au fil des millénaires, un fleuve, le Narmada, se forma et coula à cet endroit. Ce fleuve fait partie des sept rivières sacrées de l’Inde tout comme le Gange ou l’Indus. Des roches sont entrainées par les flots, roulées et façonnées. Chaque année, juste avant le début de la mousson alors que le fleuve est au plus bas dans son lit, une récolte de pierres a lieu. Des villageois recueillent les pierres sacrées. Seules quelques familles (de générations en générations) ont été formées dans l’art de choisir les lingam. Ces pierres sont ensuite polies et lustrées, à la main (conformément à la tradition védique), pour faire ressortir les couleurs naturelles de l’oxyde de fer qui les compose. Il faut plusieurs mois pour polir un grand lingam. Vingt à trente pierres de grandes tailles sont retirées du fleuve chaque année.

    Le gouvernement indien souhaite construire un barrage sur le fleuve Narmada. Déjà rares en quantité, ces pierres seront alors quasi impossibles à récolter et leur valeur n’en sera que plus précieuse.

    Il est difficile de connaitre la véritable composition minéralogique de cette pierre. Il s’agirait d’une sorte de jaspe (quartz microcristallin) contenant entre autre de l’oxyde de fer ou de stéatite. Du fait de sa composition, le Shiva lingam n'est pas répertorié par l'IMA (International Mineralogical Assiciation). Opaque, sa couleur varie du beige au marron. Il n’existe pas deux pierres identiques.

    Comme dit plus haut, le gisement se trouve uniquement dans le lit de la rivière Narmada en Inde.

    Les cinéphiles se rappelleront le film « Indiana Jones et le temple maudit » dans lequel les pierres sacrées de Shiva Lingam devaient être retrouvées.

    Dureté de Mohs : 7

     

    Purification : Eau, pas de sel. En effet, dans l’hindouisme, lors des cérémonies les lingam sont purifiés par l’eau du Gange.

    Rechargement : Lumière solaire, lunaire, amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés. 

     

    Le Narmadeshwar lingam est chargé d’énergie pranique. La prana étant l’énergie vitale qui palpite en nous et qui nous relie au divin. Elle permet d’améliorer sa santé en général et son bien-être.

    Ces pierres sont idéales pour la méditation, la guérison et la protection. Contenant de très hautes vibrations, celles-ci vont purifier notre habitat.

    Le Narmadeshvara lingam apporte une aide précieuse pour l’estime de soi, le bonheur, l’amour inconditionnel et la compassion.

     

    Macro/oligo-élément(s) : Etant donné que cette pierre est probablement composée de plusieurs minéraux, sa composition chimique est encore mystérieuse.

    Chakra(s) associé(s) : Sacré (2ème), 3ème Oeil (6ème), Couronne (7ème). 

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Sources : Net

    © Les Joyaux de Cybele 2014


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :